Shadow

À quelle hauteur fixer un porte manteau ?

Pour aménager un espace, qu’il s’agisse d’une maison, d’un bureau ou d’un hall d’entrée, la question de la hauteur à laquelle fixer un porte-manteau se pose inévitablement. Cette décision peut sembler anodine, mais elle a un impact sur la fonctionnalité, l’esthétique et même l’ergonomie de l’espace. À quelle hauteur fixer un porte-manteau ?

Hauteur pour une utilisation pratique

L’élément primordial à prendre en compte lors du choix de la hauteur à laquelle fixer un porte-manteau est sans aucun doute la fonctionnalité. La hauteur optimale varie en fonction de la taille moyenne des utilisateurs. Dans cette optique, il est recommandé une hauteur comprise entre 140 et 160 centimètres par rapport au sol. 

Sujet a lire : Piscine enterrée : pourquoi ne pas choisir un couloir de nage ?

Cette plage offre une accessibilité aisée pour la majorité des individus, leur permettant de pendre et de retirer leurs manteaux sans effort excessif. Plus encore, une telle hauteur permet également de suspendre d’autres articles tels que des sacs, des chapeaux ou même des parapluies.

Le Porte manteau mural vertical est depuis quelques années populaire en raison de son caractère pratique. Il se fond dans tous les environnements. Il est d’ailleurs très apprécié dans les environnements professionnels. Ici, la hauteur est standardisée et ajustable en fonction des modèles.

A découvrir également : Miroiterie vitrerie : pourquoi les intégrer dans votre maison ?

Adaptation à l’espace environnant

Outre les préoccupations pratiques, il est essentiel que la hauteur de fixation du porte-manteau soit en harmonie avec l’esthétique générale de l’espace. Dans un hall d’entrée, par exemple, l’interaction avec les autres éléments présents doit être soigneusement prise en compte. 

Il ne faut pas oublier de considérer la hauteur des meubles avoisinants, des œuvres d’art ou même de l’architecture de la pièce. L’objectif est d’atteindre un équilibre visuel, en plaçant le porte-manteau à une hauteur qui complète et améliore l’ensemble de la pièce, plutôt que de le distraire.

Accessibilité pour tous

La notion d’accessibilité ne doit en aucun cas être sous-estimée lors de la fixation de la hauteur d’un porte-manteau. Il urge de créer un espace qui puisse être utilisé par tous, quel que soit leur niveau de mobilité. En ce sens, les professionnels préconisent l’installation d’au moins un crochet ou porte-manteau à une hauteur plus basse, adaptée aux enfants. 

Cette simple modification permet aux plus jeunes d’apprendre rapidement à être autonomes dans le rangement de leurs affaires. Plus encore, il convient de laisser un espace suffisant entre le porte-manteau le plus bas et le sol, de manière à faciliter l’accès aux crochets pour les personnes en fauteuil roulant.

Les considérations esthétiques

La hauteur à laquelle un porte-manteau est fixé peut influencer l’esthétique globale de la pièce. Dans les espaces dotés de plafonds élevés, les experts recommandent d’exploiter cette verticalité en fixant le porte-manteau légèrement plus haut. Cette stratégie tire parti de la hauteur sous plafond et peut contribuer à créer une impression d’espace aérien. 

En revanche, dans les espaces aux plafonds bas, placer le porte-manteau trop haut peut donner l’impression d’encombrer visuellement la pièce. Il est donc sage d’adapter la hauteur en fonction des caractéristiques architecturales spécifiques.

La question de l’harmonie avec le mobilier

L’intégration harmonieuse du porte-manteau avec le mobilier existant joue un rôle clé dans la création d’une ambiance cohérente. Lorsqu’on installe un porte-manteau dans un espace où il y a déjà des meubles, il faut tenir compte de la hauteur de ces meubles. 

L’idéal dans cette optique est de maintenir une certaine cohérence en alignant la hauteur du porte-manteau avec celle des meubles adjacents, tels que les consoles ou les bancs. Cette mesure va contribuer à créer une unité visuelle et une sensation d’ordre, transformant l’espace en un ensemble esthétiquement agréable.